FANDOM


"Faites évacuer l'île."
Owen Grady[src]

L'Incident d'Isla Nublar de 2015 est la deuxième catastrophe du projet Jurassic Park ayant eut lieu sur Isla Nublar. Avec la création d'un hybride nommé Indominus rex par la société de génétique InGen pour le parc à thème de Masrani Global Corporation Jurassic World, le spécimen s'est libéré par la force et s'est mise à provoquer des dégâts matériels et de nombreux décès à la fois de personnes et d'animaux partout dans le parc.

Contexte

Tandis que le nombre de visiteurs à Jurassic World commence à flancher, la compagnie Masrani Global autorise alors la création d'un dinosaure hybride génétiquement modifié. Deux ans plus tard, Simon Masrani, le PDG de Masrani Global Corporation, révèle la créature alors nommée l'Indominus rex, ce qui a pour effet de faire grimper à vitesse grand v la vente de tickets pour le parc. Vic Hoskins, à la tête de la Sécurité de Jurassic World, était en réalité derrière la création de la bête et voulait d'ailleurs utiliser cette dernière pour des fins militaires. A la base, deux I-Rex ont été créées en cas de mort en bas-âge mais l'aînée dévora sa sœur cadette. De fait, le saurien se révélait d'autant plus problématique que sa croissance dépassait les attentes (en trois ans à peine, l'Indominus rex était déjà aussi grande que Roberta, le vieux Tyrannosaurus rex du parc d'origine) obligeant l'ouverture de l'attraction à être reportée et à renforcer l'enclos du saurien. Comme si cela ne suffisait pas, l'Indominus rex commença à révéler son intelligence en anticipant les heures de repas, ce qui faillit coûter un bras à un employé, rendant nécessaire l'utilisation d'une grue Terex. Le dinosaure avait même tenter de briser le verre de l'observatoire, ce qui n'empêcha pas les propriétaires de Jurassic World de continuer à promouvoir l'arrivée de l'attraction.

Peu de temps avant l'incident, un Pachycephalosaurus fut tranquillisé par des membres de l'Unité Confinement puis rapatrié à son enclos après avoir bousillé son implant GPS et vadrouillé. Dans le même temps, Zach Mitchell et son jeune frère Gray Mitchell, les neveux du manager du parc Claire Dearing, alors sous la tutelle de Zara Young, étaient venus visiter le parc et y étaient lors de l'incident. Bien qu'étant bien nourrie à raison de trois repas par jour et bien élevée en captivité, elle vivait seule, sans le moindre contact avec aucun autre membre de son espèce ( elle était la seule de son genre ) et n'ayant pas eu l'occasion de fixer dans sa mémoire le premier être vivant qu'elle vit à son éclosion, l'Indominus devint rapidement la proie de déséquilibres mentaux.

Incident

Conséquences

Les résultats de l'incident furent nombreux. L'entreprise Masrani Global Corporation traversa une crise financière très rude, déclenchant une réunion d'urgence. Le parc, quant à lui, fut fermé jusqu'à nouvel ordre et abandonné, permettant ainsi aux dinosaures ayant survécu à l'attaque de l'hybride de vivre en liberté jusqu'à l'éruption du Mont Sibo 3 à 4 ans plus tard.

De son côté, Claire Dearing, ayant développé du respect pour les dinosaures, fonda le Dinosaur Protection Group.

Personnes impliquées

Sécurité d'InGen

Employés de Jurassic World

Autres

Dinosaures impliqués

[*] Signifie que le nombre d'animaux tués est indéterminé.
  ? Signifie que ce n'est pas confirmé si l'animal en question a survécu ou non.

Apparitions