FANDOM


"Je possède une île au large du Costa Rica."
John Hammond[src]

Isla Nublar est une île isolée à environ 120 miles (190 km) au large de la côte ouest du Costa Rica, qui est seulement à 87 miles d'Isla Sorna. L'île a une superficie de 77 kilomètres carrés (30 miles carrés) avec des crêtes de montagne qui ont créé des niches écologiques variées[1].

L'île a été choisie pour être le site de Jurassic Park. Elle devait être une attraction touristique, avec des dinosaures clonés à partir d'ADN préhistorique. Le parc a été abandonné avant de pouvoir ouvrir au public, en raison de multiples violations de confinement. Plus tard, il a été récupéré avec succès et a servi de site pour un nouveau parc touristique, Jurassic World, qui a ouvert ses portes en 2004. Après plus de dix ans de réussites, l'évasion de l'Indominus rex a entraîné la destruction du parc et à l'abandon de ses dinosaures.

Après l'incident de 2015, le volcan de l'île, le Mont Sibo s'est remis en activité, menaçant de détruire tous les êtres vivants de l'île. Cependant, pendant l'éruption qui a suivi, une équipe de mercenaires embauchée par Eli Mills a récupéré de nombreuses espèces de dinosaures dans l'intention de les vendre aux enchères. L'île a ensuite été abandonnée.

Histoire

Avant InGen

Carte Isla Nublar

Carte d'Isla Nublar

Il y a des milliers d'années, des personnes du continent américain sont arrivés à Isla Nublar. Ils ont évolué pour créer une tribu Bribrí appelé Tun-Si (Hommes de l'Eau). Les Tun-Si étaient pour la plupart des pêcheurs. Nima Cruz faisait partie de cette tribu.

Le navigateur espagnol Diego Fernandez a été le premier européen à découvrir l'île en 1525. Le nom d'Isla Nublar est crée par le cartographe Nicolas de Huelva. Alors que la cartographie de la côte ouest du Costa Rica sur la caraque espagnol La Estrella (L'Étoile), de Huelva décrit avoir aperçu une "île des Brumes" ("Isla Nublar").

InGen

Après avoir abandonné l'idée d'un Jurassic Park de San Diego, John Hammond et sa société InGen ont choisit cette île comme site pour leur parc. Le gouvernement du Costa Rica a accepté de louer l'île à InGen. La tribu Tun-Si a été totalement déplacé de l'île en 1987.

InGen a dû construire deux ports, le Quai Nord et le Quai Est, pour transporter facilement des fournitures et des ouvriers sur l'île. Dans le sud, il y a aussi un héliport qui a été construit. Pour une circulation plus efficace, un réseau de routes a été construit. Une centrale géothermique a été construite dans les montagnes du nord pour alimenter les chantiers de construction et les clôtures en énergie.

Les structures pour Jurassic Park ont été principalement construites dans la partie orientale et nord de l'île. Lorsque les clôtures électriques autour des enclos ont été opérationnelles, les dinosaures d'Isla Sorna ont été transportés à Isla Nublar.

Incident d'InGen

Au cours d'une tempête tropicale, Nedry a piraté téléchargé un virus qui a fermé le réseau et libérer les dinosaures sur l'île, sauf les raptors. En fin de compte, 13 personnes, dont Nedry, ont trouvé la mort et tous les dinosaures de l'île ont été libérés, tous les survivants devaient garder le secret.

Bien que Malcolm était contre cela, il a essayé de révéler ce qui était arrivé mais il a été pris pour un fou, et l'île a été cachée au public pendant des années, jusqu'à l'Incident de San Diego.

Jurassic World

En 2002, Simon Masrani, le nouveau PDG d'InGen après le décès de John Hammond, a construit un nouveau parc d'attraction beaucoup plus vaste, Jurassic World, dans la partie sud d'Isla Nublar. Le parc a débuté avec 8 espèces de dinosaures qui venaient du parc original comme le Tyrannosaurus rex. Au fil des années, le nombre d'espèces sur l'île a augmenté jusqu'à 20, à la fois grâce au clonage et au transport d'animaux d'Isla Sorna.

Il faut savoir que l'écosystème de Masrani avait été irrémédiablement endommagé par le clonage illégal d'espèces non documentées comme le Spinosaurus et par leur libération sur l'île. La plupart des bâtiments de l'ancien parc comme le Centre d'accueil[2], étaient toujours sur l'île mais ont été envahis par la jungle.

Le parc a ouvert et plus de 90 000 visiteurs sont venus en 2005 pour l'ouverture. Cependant, en 2015, le nombre de visiteurs par jour a diminué. Les investisseurs, sachant que la fréquentation augmentait chaque fois que le parc ajoutait un nouveau dinosaure, ont décidé de créer des dinosaures hybrides génétiquement modifiés qui pourraient booster l'effet "Waouh".

Ainsi, les généticiens ont crée l'Indominus rex. Une fois qu'il a été annoncé au public, la vente de billets et de précommandes a grimpée en flèche. Trois semaines avant qu'il ne soit présenté au public, l'Indominus rex s'est échappé et a semé le chaos partout dans le parc, provoquant la mort directement et indirectement d'au moins 20 personnes, dont Masrani et Hoskins, et beaucoup d'autres ont été gravement blessés. Bien que l'hybride a été tué, le parc a été détruit et a finalement fermé. Par conséquent, l'île fut abandonnée une seconde fois.

Jurassic World : Fallen Kingdom

Après la chute de Jurassic World, l'écosystème de l'île est devenu plutôt instable, vraisemblablement en raison de la présence d'une aussi grande variété de dinosaures, peu importe le régime alimentaire. En raison d'un niveau de chasse très élevé, plusieurs espèces de dinosaures se sont éteintes. 

Le Mont Sibo n'arrangea rien et menaçait de détruire l'île, ou en tout cas d'incendier une bonne partie de celle-ci, mettant de ce fait la survie des espèces restantes en jeu. Lors de l'éruption du volcan, la moitié des espèces présentes est décimée tandis que les autres ont été emmenées sur le continent américain.

Dinosaures

Ère des dinosaures (1990-2002)

Ère des dinosaures (2002-2018)

Durant cette ère, par le biais de clonage et de convoi d'animaux d'Isla Sorna, Isla Nublar abrite au moins 37 espèces. Après la chute de Jurassic World, 13 de ces espèces se sont éteints. Durant l'éruption du Mont Sibo, à peu près 17 espèces ont été transportées hors de l'île tandis que les populations restées ont été vraisemblablement décimées par l'éruption :

Géographie

Il existe une gamme continue de hautes terres le long de la côte ouest de l'île, appelée Western Ridge[3]. Il y a des falaises vertes veloutées et des cascades en chute libre dans des vallées profondes et étroites. De ces montagnes, une ou plusieurs rivières se trouvent dans la partie orientale de l'île. La partie nord de l'île est également très montagneuse. Cette partie est également très volcanique. Une des montagnes les plus impressionnantes de l'île s'appelle le Mont Sibo. Selon Jurassic World et le site Web du Dinosaur Protection Group, Sibo (et donc Isla Nublar) est situé à 10°, 24 minutes, 52 secondes au nord et à 94°, 7 minutes, 3 secondes à l'ouest[4].

Écologie

Même si des animaux indigènes sont présents sur Isla Nublar, les créatures clonées par InGen sont très communs sur l'île. Les points d'eau et l'océan entourant Isla Nublar abritent des poissons, des mammifères marins et surtout le Mosasaurus​​​​​​. 

Sur terre ferme, le Tyrannosaurus rex occupe le statut de super-prédateur pendant que les autres carnivores comme le Suchomimus, le Baryonyx, le Carnotaurus et le Compsognathus occupent leurs propres niches écologiques. Concernant les herbivores, les sauropodes peuvent consommer les feuilles situées à la cime des arbres tandis que les autres herbivores se content de se nourrir à plus basse altitude. Les ptérosaures survolent également l'île. 

En admettant que l'île n'ait pas été complètement détruite, l'écosystème aura bien changé depuis l'éruption. Les gros herbivores seront obligés de migrer vers le sud pour survivre tandis que des carnivores profiteraient des vides laissés par le T-rex et le Velociraptor.

Végétation

  • Figuier de la baie de Moreton
  • Banane[5]
  • Lilas antillais

InGen a introduit de nouvelles espèces de plantes sur l'île :

Faune indigène

Anecdotes

  • Isla Nublar signifie "Île des nuages", bien que son nom soit incorrect sur le plan phonétique puisqu'elle devrait s'appeler "Isla Nublada". Nublar signifie "nuage", ce qui signifie que son nom se traduit par "Île nuageuse".
  • Son nom fait très probablement allusion à l'Île Cocos, la seule île costaricienne dotée de forêts nuageuses dans le Pacifique oriental.

Galerie

Notes et références

  1. Guide de poche d'InGen, page 4
  2. Chris Picard (2014). Exclusive: Original Jurassic Park Visitor Center will be in Jurassic World!, SciFied.
  3. Écran d'ordinateur dans le centre de contrôle de Jurassic World
  4. http://www.dinosaurprotectiongroup.com/volcano.html
  5. 5,0 et 5,1 Jurassic Park : The Game : Bienvenue à Jurassic Park
  6. Scène du coucher de soleil de Jurassic Park
  7. 7,0 et 7,1 Protecting Nublar. (2014, November). Retrieved from http://www.masraniglobal.com/about/divisions/jurassicworld/index.html
  8. Jurassic Park : The Game : En piste