FANDOM


Jurassic World était le parc d'attractions entièrement fonctionnel sur Isla Nublar, qui avait ouvert ses portes au public en 2005. Les principales attractions sont les dinosaures clonés par le Dr. Henry Wu et la société InGen.

Inspiré et construit sur le parc d'origine, Jurassic World comportait des éléments d'une réserve biologique, d'un safari, d'un zoo et d'un parc d'attraction. Il était aussi composé d'hôtels, de restaurants, de vie nocturne et d'un terrain de golf[3]. En 2015, le parc est visité par plus de 20 000 touristes par jour. Ses heures d'ouverture sont : 8 h - 22 h[4].

Après une décennie de réussies, le parc a été fermé après la fuite désastreuse de l'Indominus rex, créé dans le but de vanter le nombre d'invités sur l'île. En conséquences, les vestiges du parc ont été consommés par la nature et ont finalement été détruits par l'éruption volcanique du Mont Sibo en 2018[5].

Histoire

Fondation

Après que Masrani Global Corporation est acquis les droits d'InGen, le PDG Simon Masrani a commencé à élaborer un plan pour réussir à créer un parc préhistorique, une tâche qu'InGen n'avait réussi à deux reprises. Avec une équipe d'experts de Masrani Global Corporation, ainsi que le soutien du Dr. Henry Wu de la société récemment acquise InGen, le plan de Simon sait mit en marche[1]. Pour Masrani, la création d'un parc de ce genre était extrêmement importante, car cela faisait parti des "dernières volontés de John Hammond"[6]. Masrani souhaitait construire le parc sur l'ancien site où le projet avait échoué la première fois, Isla Nublar, afin de récupérer l'île des dinosaures génétiquement reconstitués qui l'avaient adoptée en l'absence de l'homme.

Nommé "Jurassic World", Simon Marani utilisa la filiale d'Axis Boulder Engineering et fonda Timack Construction pour préparer, planifier et commencer la construction du nouveau parc[1][7]. Les travailleurs ont été protégés par l'Unité spéciale d'InGen qui est maintenant supervisée par Vic Hoskins de la faune locale de l'île quand ils ont construit le nouveau parc[1][8]. Bien que les ruines du premier parc aient été découvertes par des équipes envoyées sur l'île, il n'a pas été intégré au nouveau parc. Il a été fermé au public et laissé à l'abandon. La construction du parc s'est achevée en 2004 avec un total de 1,2 milliards de dollars dépensés pour les matériaux en béton et la construction[1].

InGen était responsable pour recréer la faune préhistoriques de Jurassic Park comme ils l'avaient fait auparavant pour son précurseur. En outre, un certain nombre de dinosaures initialement créés pour le premier parc ont été repris et reconvertis en expositions. Jurassic World a été officiellement ouvert au public en 2005 où il a été accueilli par 98 120 visiteurs durant son premier mois. Pendant la même année, la société Masrani a signé un traité avec le Costa Rican Environmental Protection Society pour protéger la faune indigène d'Isla Nublar et de leur habitat[1].

Indominus rex

Entre 2011 et 2013, Jurassic World a aperçu une baisse des bénéfices, suscitant l'inquiétude des investisseurs[9]. En réponse, Masrani a décidé de créer un hybride génétique : l'Indominus rex. Lorsque Simon Masrani a annoncé la nouvelle attraction pour le parc des dinosaures au début de 2015, le parc a enregistré une augmentation des ventes de billets[10], mais la création d'un hybride génétiquement modifié se révélerait bientôt être une terrible erreur. Masrani l'ignorait mais Hoskins avait conspiré avec Wu et ces derniers avaient prévus la création de l'Indominus rex afin qu'il soit utilisé à des fins militaires, créant ainsi une machine à tuer possédant une létalité et une ruse inégalées, plutôt qu'une attraction.

Quelques semaines avant l'ouverture de sa nouvelle attraction, l'Indominus rex s'est échappé de son enclos et s'est déchaîné, tuant plusieurs soldats de l'Unité Confinement et plusieurs dinosaures du parc. Masrani a ensuite piloté un hélicoptère armé d'un mitrailleuse pour arrêter l'Indominus. Ce dernier, cependant, a pénétré par effraction dans la volière d'Isla Nublar, libérant les ptérosaures qui se sont mis à attaquer les visiteurs dans le parc. L'Indominus a continué à provoqué des ravages jusqu'à ce qu'il soit vaincu par Owen Grady, ses raptors Blue, Delta et Echo, le Tyrannosaurus rex Roberta et le Mosasaurus.

Après la mort de l'hybride et suite aux dommages qui ont été commis, le parc a été fermé après l'Incident d'Isla Nublar en 2015. De nombreuses personnes ont été blessées ou tuées, y compris Hoskins et Simon Masrani, laissant ainsi Jurassic World subir le même sort que son prédécesseur; un parc en ruine en décomposition et récupéré très lentement par la nature. Trois ans plus tard, les vestiges du parc ont été détruits lorsque le Mont Sibo est redevenu actif et est détruit Isla Nublar.

Attractions

La carte de Jurassic World montre quelques-unes des principales attractions du parc. Beaucoup plus d’éléments ont été mentionnés sur le site officiel.

Régions touristiques

Attractions

Spectacles animaliers

Dinosaures

La carte et le site Web de Jurassic World énumèrent ces animaux :

Certaines espèces se trouvaient à Isla Nublar en 2018, ou ont été mentionnées par le DPG comme étant éteintes à Isla Nublar, mais ne figuraient pas sur le site ni sur la carte du parc. À l'exception du Brachiosaurus, on ignore s'ils étaient prévus pour Jurassic World :

Il est important de noter que l'Holoscape de Jurassic World répertorie et montre des dinosaures et autres espèces éteintes ne figurant pas dans le film, la carte du parc ou le site Web du parc. On ne sait pas il était prévu de les exposer au public. Ces dinosaures sont :

Il y avait peut-être d'autres hybrides autre l'Indominus rex qui avaient été créés pour Jurassic World. Ces derniers sont visibles sur un ordinsateur du Labo de la création Hammond :

Employés

Réception

Jurassic World a reçu des critiques élevées des visiteurs. La protection d'InGen a sécurité le parc, il était très sûr, et Jurassic World a reçu le titre du "Parc d'attraction le plus sûre du monde"[1][11]. Il y avait peu de dinosaures à plumes à Jurassic World en raison de l'ADN d'amphibiens utilisés pour leur création[12].

Galerie

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 http://www.masraniglobal.com - Jurassic World Retrieved from http://www.masraniglobal.com/about/divisions/jurassicworld/index.html
  2. GRAND OPENING
  3. Jack de la Mara (2014). Trevorrow talks Jurassic World leaks and clears issues, JurassicWorld.org, May 22, 2014
  4. Horaires
  5. Jurassic World : Fallen Kingdom
  6. Jurassic World, Simon à Claire : "John Hammond ma chargé d'appliquer ses dernières volontés"
  7. www.masraniglobal.com - About Retrieved from http://www.masraniglobal.com/about/index.html
  8. www.masraniglobal.com - InGen Security Retrieved from http://www.masraniglobal.com/about/divisions/ingen/security/index.html
  9. Rapport financier de Masrani en 2013
  10. Rapport financier de Masrani en 2014
  11. JurassicWorld.com - Safety First - Retrieved from http://www.jurassicworld.com/safety-first/
  12. Jurassic World.com - John Hammond Package - Retrieved from http://www.jurassicworld.com/tickets/john-hammond/